Angelic Layer, ça ne rajeunit pas !

Parfois, mon petit calendrier m’indique des anniversaires qui ne rajeunissent pas ! Cette fois, il s’agit de celui de Misaki Suzuhara, l’héroïne d’un des premiers mangas de Clamp que j’ai lu à l’époque, c’était il y a maintenant vingt ans ! Woohoo !
Sur un autre plan, la redécouverte de ce filtre pixellisation me redonne envie de faire des centaines de fanarts de jeux retros. Je suis pas sorti de l’auberge 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.